1 ERE ADHESION  SAISON 2020
Quand Thierry cite Confucius, pour les Interclubs
 
Quand Thierry cite Confucius, pour les Interclubs17-05-2019

Quand Thierry cite Confucius, pour les Interclubs

 
Nouveau joli texte de Thierry JAMIN, discobole reconverti dans le maniement de la plume, qui nous exhorte, tous, à donner le meilleur pour nos équipes Interclubs.

L'effort collectif dans la joie et l'engagement

« Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles » ainsi parlait Confucius au 5 éme siècle avant JC !

Belle leçon d'humilité et d'acharnement qu'il faut savoir méditer pour se rendre compte que pour mériter un bon classement et viser le maintien dans nos championnats respectifs, concurrentiels et face à une adversité de valeur il faut réunir plusieurs conditions et d'abord croire en nos valeurs d’opiniâtreté où on ira puiser dans le fond de ses forces ou qu'on croira jusqu'au dernier essai qu'on peut faire mieux et donc apporter plus de points à la table hongroise.

Simplement il faut réunir d'autres conditions préalables pour suivre les capitaines qui ne demandent qu’a entrainer l'équipe vers les sommets et notamment cette mobilisation maximale et donc générale des forces vives du club même si on le sait certaines disciplines sont particulièrement ardues pour des non spécialistes.

Toute l'équipe sera derrière chacune et chacun pour les galvaniser et leur permettre de produire leur plus bel effort, il y a faudra non seulement un contingent le plus complet possible mais aussi la présence des coachs pour des conseils techniques qui donnent confiance et permettent aux athlètes de performer au mieux de leurs possibilités.

Si la victoire n'est pas au chemin sans parler d'antiphrase il faudrait que les dernières places ne nous reviennent pas car l'amertume et la déception pourrait être alors au rendez vous avec des regrets.

Mais la veillée d'arme est en cours et chacun va fourbir ses armes avant de fournir son effort et apporter sa contribution, sa modeste pierre à l'édifice, aussi petite soit elle car il faut y croire et repousser les limites.

Pas un mantra, une incantation ou une méthode Coué, il s'agit d'abord de se battre, de ne pas se laisser abattre et de céder à la tentation de lâcher, alors il y aura encore des lendemains qui chantent.

Allez les oranges ne soyez pas pressés mais préparez vous bien pour l'ultime échéance.

Thierry JAMIN pour notre site www.cabalma-athle.fr, mai 2019