Saison 2019-020
Thierry JAMIN sonne la rentrée athlétique du CAB
 
Thierry JAMIN sonne la rentrée athlétique du CAB01-09-2019

Thierry JAMIN sonne la rentrée athlétique du CAB

 Reprise, oui, mais pas au galop ! 

«Au trot et que ça saute», ça ressemble à un commandement militaire qui ne supporterait aucune réplique, et un esprit de casernement pour garnements indisciplinés.

C'est juste une façon imagée de dire qu'il faut y aller, faire fissa mais il n'y a ni défi ni provocation, juste un sens de l'urgence, du bon moment, du départ et un encouragement certes un peu viril pour lancer les choses (pas une phrase en l'air en somme).

Dans les instants qui précèdent la reprise il y a une prise de conscience qui va mobiliser les énergies et faire émerger non de la léthargie mais de l'immobilité le mouvement et puis on parle de reprendre le dessus, du poil de la bête, du moment qu'on n'est pas sous l'emprise d'un gourou où autre animal qui prétendrait réfléchir à notre place et nous imposer ses diktats.

Il ne s'agit donc pas de conditionnement mais bien de top départ, qui scandé ne peut pas effrayer mais entrainer (avant l'heure) sur le chemin de cette fameuse reprise (dont on parle dans les haut et les bas) et qui peut parfois faire suite à un long arrêt pas toujours volontaire.

Un gimmick sans caporalisme aucun, juste fait de bonne humeur et de plaisir du groupe, qui sans tarder va se remettre sur le sentier (pas de la guerre, il y faudrait une cale huppée) mais sans danse comment prendre le courant ascendant vers les plaines du bonheur?

Mais le vent de l'été n'en finit pas de balayer les souvenirs estivaux (en forme d'esquimaux) et la guimauve des sucreries de la plage, pourtant il faut tourner la page et sans jouer des coudes s'apprêter (au sens propre et figuré) pour faire bonne figure et enrichir l'humeur du groupe de savoureuses plaisanteries jetées à la cantonade.

Place au sport donc...mais ceci est déjà une autre histoire.